Partagez | 
 

 What’s up in town ? ★ Sebastian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 48
Inscrit le : 06/10/2018
Crédits : Liliana
Célébrité : Sucharat Manaying
Multi-comptes : /

Ma présentation : par ici
J'habite à : Osaka
« Bref, j'étais adorable »
Voir le profil de l'utilisateur
What’s up in town ? ★ Sebastian
Dim 7 Oct - 16:11 - #

What’s up in town ?Sebastian & AkemiManger, boire, bosser, dormir. Et le fun dans tout ça ? Aller venez, je vous offre les beautés d’Osaka ! Chez nous, on sait faire de jolies choses !
Flashback – avril 2017
Encore une belle journée au pays du soleil levant. Et dans notre magnifique ville d’Osaka. C’est avec un programme plutôt chargé que j’ai quitté la maison ce matin : des courses pour l’école (livres et fournitures en tous genres) et surtout le besoin de renouveler mon matériel de dessin et de trouver de nouveaux tissus. J’ai entendu parler d’une boutique en ville qui fait du déstockage. Alors c’est par là que j’ai commencé avant tout autre chose. Je n’ai pas trouvé de rouleau de tissu à proprement parlé mais tout un tas de vêtements vraiment bradés. J’ai pris parmi les tailles les plus grandes pour pouvoir découdre et récupérer les pièces de tissus à retailler pour faire des choses à ma taille. J’ai même trouvé quelques chemises plutôt sympas que je pourrais retravailler pour mon meilleur ami. Ça valait largement la peine de se lever aussi tôt un samedi. J’ai à peine dépensé la moitié de l’argent que j’avais pour mes tissus, ce qui me laisser largement de quoi acheter quelques mètres du superbe tissu que j’ai vu à la mercerie. Superbe mais un peu cher. Plus maintenant ! Mais avant de me rendre à la mercerie, je suis passée dans les deux librairies dans lesquelles je devais aller. Cela fait deux semaines qu’on a repris les cours, et on commence à avoir des commandes plus spécifiques : comme par exemple les livres qu’on va lire pendant l’année. Et comme je préfère les avoir à la maison et être sûre de pouvoir les lire, je m’y prends le plus tôt possible. Et en même temps j’en profiter pour reprendre quelques crayons et surtout des feuilles pour dessiner.

Après une chasse intense et une recherche de tous les livres, j’ai réussi à tous les trouver. Même celui dont il ne restait un seul exemplaire que j’ai fauché à l’intello de service juste sous son nez. Impossible d’avoir de meilleures notes qu’elle, cette fille fait tout pour réussir : cours du soir, cours particulier, je suis même sûre qu’elle révise en dormant avec des écouteurs sur les oreilles. Totalement tarée cette fille. Mais bon, moi aussi je travaille dur, alors d’une certaine façon je comprends. Mais moi, je n’y accorde pas autant d’importance qu’elle. Enfin, je ne veux pas aller à la fac. Je veux juste devenir styliste. Pas besoin d’étude pour ça. Enfin, mon père me dirait que je pourrais intégrer une école d’art. Mais je n’ai pas envie, je veux juste coudre et vendre mes créations dans des boutiques et qui sait, un jour peut-être réussir à avoir ma propre boutique ! Et pourquoi pas un défilé à la fashion week ? J’ai réussi à ranger tout mon matériel scolaire dans mon sac à dos, ce qui me facilite clairement la vie. Je prends donc le chemin de ma mercerie en coupant par le parc. Je ne porte que deux sacs du magasin de vêtements où j’ai fait d’excellentes affaires. Et finalement, alors que j’avance, je vois quelqu’un qui me semble familier. Je m’arrête pour le détailler. Un occidental. Il est plutôt sexy. Et c’est là que ça me tilte : c’est l’assistant de mon prof d’anglais. Toutes les filles du lycée sont amoureuses de lui. Ce que je comprends totalement : il n’y a pas à dire, il est canon. Et il a l’air un peu perdu. Je souris un peu et je m’approche de lui « Bonjour… Vous cherchez quelque chose ? Je peux vous aider peut-être ? ». Je le regarde avec un sourire avenant avant de me rendre compte qu’il ne sait peut-être même pas qui je suis alors je dis : « Je suis dans le cours d’anglais de Kobayashi-sensei… Nomura Akemi ». Peut-être qu’il ne saura pas, mais au moins il sait pourquoi je viens lui parler.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 108
Inscrit le : 06/10/2018
Crédits : Tag, Pixie Dust, Angie & Chevalisse pour les avatars
Célébrité : Mariano Di Vaio
Ma présentation : par ici
Ma fiche de liens : par là

J'habite à : Seattle
« puceau, encore et toujours... »
Voir le profil de l'utilisateur http://la-boite-a-avatars.tumblr.com
Re: What’s up in town ? ★ Sebastian
Sam 20 Oct - 16:16 - #


Sebastian & Akemi


Cela fait à peine deux semaines que Sebastian a posé le pied sur le sol nippon et le changement est grand. La langue pour commencer, parce que Sebastian ne parle pas un seul mot de japonais - à part peut-être deux ou trois formules de politesse qu’il peine à sortir correctement – mais surtout la culture parce que c’est un sacré choc pour lui. Lui qui a grandi baigné entre la culture chilienne de sa famille et sa propre culture américaine n’a pourtant jamais connu ce dépaysement. Il sait qu’il va devoir faire des efforts pour s’intégrer à la ville parce que sinon il risque de finir en pleurs dans une ruelle d’Osaka.

Alors aujourd’hui il profite de son jour de congé pour aller se familiariser un peu avec la ville. Depuis qu’il est à Osaka, il a passé le plus clair de son temps dans l’école où il enseigne en tant que professeur assistant ou bien dans la toute petite chambre de l’appartement qu’il partage avec un coloc un peu étrange qui ne parle pas beaucoup. Mais dans la précipitation de son déménagement à Osaka, il n’a pas réussi à trouver mieux que ce petit appartement un peu excentré du centre-ville. Il trouvera mieux, plus tard, avec un type qui a l’air un peu moins louche aussi…

Pour aujourd’hui, Sebastian s’est décidé pour aller à Yahataya Park qui se trouve sur sa liste de trucs à visiter durant son séjour. Mais évidemment, comme le bon gros touriste qu’il est, il s’est perdu comme un gland et ne retrouve pas l’endroit d’où il vient. Déjà qu’il a le look de touriste, avec son short et son sac à dos – sans parler de sa tronche d’occidental un peu perdu – mais en plus il regarde son téléphone en le tournant dans tous les sens pour réactiver le GPS qui s’est coincé. C’est une voix féminine qui le fait sursauter, tellement qu’il est à deux doigts d’en lâcher son téléphone par terre. Il le rattrape de justesse et se tourne vers la jeune femme qui vient de lui parler. Il l’a déjà vue quelque part. Enfin, il croit, parce que les japonaises se ressemblent quand même pas mal… Et sa lanterne s’éclaire quand elle se présente. Elle est dans sa classe. « Akemi ! Oui, bien sûr ! » Alors on repassera sur les règles de politesse de base, parce que Sebastian a encore pas mal de choses à apprendre sur le pays dans lequel il se trouve aujourd’hui. Il a déjà eu du mal à comprendre que la première chose qui venait dans une présentation était un nom de famille et non pas un prénom. Il sourit comme un couillon avant de se passer une main dans les cheveux, signe de gêne. « Je crois que je suis un peu perdu. » Et ce téléphone qui refuse de remettre la localisation…

_________________

Sebastian Morales

américain d'origine chilienne - instituteur à l'école primaire - célibataire - vit en colocation - grand sportif - toujours puceau à vingt-huit ans - a une peur panique des poitrines féminines et des souris ♦️ voir sa présentation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 48
Inscrit le : 06/10/2018
Crédits : Liliana
Célébrité : Sucharat Manaying
Multi-comptes : /

Ma présentation : par ici
J'habite à : Osaka
« Bref, j'étais adorable »
Voir le profil de l'utilisateur
Re: What’s up in town ? ★ Sebastian
Dim 21 Oct - 11:47 - #

What’s up in town ?Sebastian & AkemiManger, boire, bosser, dormir. Et le fun dans tout ça ? Aller venez, je vous offre les beautés d’Osaka ! Chez nous, on sait faire de jolies choses !
Flashback – avril 2017
Je me suis arrêtée pour aider l'assistant du prof d'anglais. Le petit nouveau au lycée, occidental, plutôt pas mal d'après les autres filles, et visiblement un peu perdu aussi. Debout au milieu du parc, portable à la main visiblement désemparé. Je pourrais me moquer de lui, mais je ne suis pas comme ça. Ca doit être vraiment dépaysant pour lui d'arriver chez nous. Notre pays est vraiment différent de ce qu'il doit connaître, lui et son accent anglais parfait. C'est tellement plus facile quand on est né là-bas... Les américains trouvent que leur pays n'est pas facile à vivre, les lycéens sont apparemment des terreurs. Mais aucun d'entre eux n'a jamais eu à affronter le lycée au Japon et les attentes tellement élevées de la plupart des parents japonais. La pression est tellement dingue... Ici tout est plus fou, nos rythmes de vie sont plus intenses, la rigueur est tellement plus incroyable. Le simple fait de rêver de liberté est bien souvent sanctionné. Alors, définitivement, pour lui, ça doit être vraiment bizarre. J'espère au moins qu'il n'est pas tout seul ici et qu'il connaît des gens.


« Le parc est grand, ce n'est pas forcément anormal la première fois ». Je souris un peu, tranquillement. Je regarde autour de moi. Je viens souvent ici. Je passe souvent pour eviter de longer la grande avenue toujours encombrée et très bruyante. C'est un peu une pause de nature au milieu de la journée. Je souris et je lui dis : « Si vous allez par-là, vous allez vers Kosei » tout en lui montrant une direction. Je me tourne pour lui en montrer une autre et lui dire : « Là-bas, vous arriverez au bord de la rivière Aji ». Je souris un peu. J'aime cette rivoère. Elle est vraiment superbe. En fait, j'aime l'eau, je trouve ça apaisant. Et Osaka est idéalement située pour moi. Je me tourne à nouveau et lui dit : « Dans cette direction vous allez vers Yunagi et Ichioka ». Je lui donne le nom des quartiers, cela l'aidera peut-être à se repérer un peu mieux. Et enfin, je me tourne encore pour dire : « Et là-bas, vous allez vers le quartier de Yahataya et un peu plus loin vers l'Ikejima Park. Plus petit, au bord de la rivière Sanjikkenhori ! ». Je lui souris toujours. Je ne suis pas sûre que mes indications l'aient aidé, mais au moins, il est à nouveau situé au niveau des quatres directions géographiques. Toujours très souriante, je me tourne à nouveau vers lui et lui demande : « Vous cherchiez quelque chose en particulier peut-être ? Ca sera plus simple pour moi de vous aider si je sais où vous vouliez aller... ». Je passe une main dans mes cheveux par habitude en le regardant.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 108
Inscrit le : 06/10/2018
Crédits : Tag, Pixie Dust, Angie & Chevalisse pour les avatars
Célébrité : Mariano Di Vaio
Ma présentation : par ici
Ma fiche de liens : par là

J'habite à : Seattle
« puceau, encore et toujours... »
Voir le profil de l'utilisateur http://la-boite-a-avatars.tumblr.com
Re: What’s up in town ? ★ Sebastian
Dim 28 Oct - 0:35 - #


Sebastian & Akemi


Admettre qu’il est perdu n’a rien de difficile pour Sebastian qui se doute bien que la jeune femme doit l’avoir repéré à des kilomètres. Elle a sans doute eu pitié de lui pour oser venir s’approcher et commencer une conversation, avec son look de touriste et son sac à dos. Mais Sebastian lui en est reconnaissant tout de même parce qu’il va sans doute pouvoir lui demander un peu d’aide pour se remettre sur le bon chemin. Puisque son portable semble l’avoir lâchement abandonné… Au moins elle ne se moque pas et semble compréhensive, ce qui fait sourire Sebastian. Après tout, il ne doit pas être le premier touriste à se perdre dans ce parc et, si ça se trouve, il n’est pas non plus le premier auquel Akemi vient en aide. Il écoute ses explications tout en regardant les directions qu’elle lui donne et il se sent quand même bien con de ne pas savoir lire les signes qu’indiquent les panneaux. Mais il a doit déjà apprendre à parler la langue, il apprendra à la lire un peu plus tard.

Toutes les directions qu’elle lui donne résonnent un peu comme du chinois aux oreilles de Sebastian qui observe l’écran de son téléphone portable pour voir si le GPS s’est remis en route. Il aperçoit quelques-uns des noms qu’elle vient de lui donner et se rend mieux compte de l’endroit où il se trouve, mais ce n’est pas pour autant qu’il se sent moins perdu. « Je vois. Je suis vraiment perdu en fait. » Il rit doucement avant de bloquer son portable pour le ranger dans sa poche. « On m’a dit qu’il y avait une patinoire dans les parages, j’aurais bien aimé y aller. » Sebastian n’a jamais patiné et il aurait bien aimé essayer, d’autant qu’on lui a dit le plus grand bien de cette patinoire située en plein centre du parc. Il voulait voir ce que c’était avant de se lancer sur la glace mais il n’arrive pas à mettre la main dessus. Il a trouvé la piscine sans aucun souci mais pas la patinoire.

_________________

Sebastian Morales

américain d'origine chilienne - instituteur à l'école primaire - célibataire - vit en colocation - grand sportif - toujours puceau à vingt-huit ans - a une peur panique des poitrines féminines et des souris ♦️ voir sa présentation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 48
Inscrit le : 06/10/2018
Crédits : Liliana
Célébrité : Sucharat Manaying
Multi-comptes : /

Ma présentation : par ici
J'habite à : Osaka
« Bref, j'étais adorable »
Voir le profil de l'utilisateur
Re: What’s up in town ? ★ Sebastian
Dim 11 Nov - 18:11 - #

What’s up in town ?Sebastian & AkemiManger, boire, bosser, dormir. Et le fun dans tout ça ? Aller venez, je vous offre les beautés d’Osaka ! Chez nous, on sait faire de jolies choses !
Flashback – avril 2017
Après une matinée bien chargée à parcourir les boutiques pour refaire mes différents stocks pour préparer la rentrée comme il le faut notamment avec l'achat des livres à étudier dans l'année, me voilà à faire le guide touristique pour le nouveau prof du lycée. Enfin, un assistant du prof, mais bon comme il donnera sans doute certains cours, je peux considérer que c'est un prof. Et de toute façon, c'est un adulte travaillant dans mon lycée, donc dans tous les cas - enseignant ou non - je lui dois le respect. Et comme il est étranger - le pauvre, quelle malchance - je peux aussi lui donner un petit coup de main pour s'y retrouver. Je me sers des quatre points cardinaux pour lui indiquer les directions, mais cela fait beaucoup d'informations en peu de temps et je doute qu'il ait vraiment compris ce que je lui ai dis. Surtout que je n'ai pas forcément pris la précaution de m'adapter. Alors je souris un peu lorsqu'il reprend la parole pour dire qu'il est vraiment perdu... Même si Osaka n'est pas aussi grande que Tokyo, ça reste une grande ville japonaise. Et le simple rythme de vie rend tout plus compliqués ici. Surtout pour les étrangers. Cependant, il a l'air de le prendre avec le sourire puisqu'il rit un peu. Et il répond à ma dernière question. Avec un objectif simple, je pourrais lui dire dans quelle direction il doit aller. Il me dit donc qu'il y a une patinoire dans les parages et qu'il aurait bien aimé y aller. Je souris un peu parce que je viens bien de quoi il parle alors je dis : « Il y en a une oui... Mais elle est fermée en ce moment... Enfin. En réalité c'est la piscine ouverte » je me tourne dans la bonne direction pour lui montrer le chemin à prendre pour y aller tout en disant : « La piscine est transformée en patinoire de novembre à mars... ». Je suis un peu déçue pour lui. Je le regarde simplement et je lui dis : « Si vous vouliez patiner, il faudra attendre encore un peu ». C’est un peu dommage pour lui quand même. Mais bon, en même temps, une patinoire en cette saison, c’est quand même un peu idiot. Sauf si on prend en compte les patinoires fermées qui restent en place toute l’année, bien sûr.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
Re: What’s up in town ? ★ Sebastian
- #

Revenir en haut Aller en bas
 
What’s up in town ? ★ Sebastian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
This is the end :: Bienvenue à Osaka :: Minato :: Yahataya park-
Sauter vers: