Partagez
 

 Akemi ▬ La mode au bout des ongles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akemi Nomura
Messages : 48
Inscrit le : 06/10/2018
Crédits : Liliana
Célébrité : Sucharat Manaying
Multi-comptes : /

Ma présentation : par ici
J'habite à : Osaka
« Bref, j'étais adorable »
Akemi ▬ La mode au bout des ongles Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Akemi ▬ La mode au bout des ongles
Sam 6 Oct - 21:10 - #

Akemi Nomura



Pseudo : Frost
Âge : 26 ans
Dispo : 9/7. Je serais incrustée dans les murs.
Comment as-tu trouvé le forum ? Je couche avec l'admin
Un truc à ajouter ? On va tous mourir !


Je suis un : [X] inventé  [ ] scénario  [ ] pré-lien

Nom de famille : Nomura
Prénom(s) : Akemi
Âge : 17 ans
Date de naissance : 18 mai 2001
Lieu de naissance : Osaka, Japon

Orientation sexuelle : Indéterminée
Statut civil : Célibataire
Métier : Lycéenne & Youtubeuse
Groupe : La vie avant tout
feat : Sucharat Manaying


Caractère & Physique :


Il y a des gens qui sont calmes, qui inspirent le calme et l’harmonie, qui provoquent quelque chose de positif chez les autres. Et il y a moi. Moi je suis plutôt l’expression du chaos, l’expression de l’énergie, l’expression de la confusion. Milles et une idée qui passent, traversent les esprits et s’évanouissent laissant un vague goût de frustration ou de déception. Il n’y a de docilité en moi que l’image qu’il faut préserver pour que mes parents me laissent faire ce que je veux. Si je suis à la hauteur des attentes qu’ils ont pour l’honneur de ma famille, alors ils ne se préoccupent pas tellement de ma vie et de ce que j’en fais. Alors il y a presque deux versions de moi : la lycéenne modèle, entourée de ses amies, aux résultats scolaires frôlant la perfection ; et la jeune fille bourrée de talent, bourrée d’idées, toujours à travailler sur un nouveau projet, la tête dans les nuages, souvent perchée beaucoup trop haut pour être réellement accessible. J’ai des traits typiquement asiatiques, des yeux un peu en amande toujours pétillant, un sourire passe presque toujours sur mon visage. Je ne suis pas du genre à me laisser abattre.

Mes affaires de cours sont couvertes de croquis, je remplis des carnets complets de dessins et de modèles. Je passe une grande partie de mon temps libre dans les friperies de la ville et dans les magasins de tissus à dépenser quelques yens pour trouver de nouveaux échantillons. Et quand j’arrive au terme de l’argent alloué par mes parents à mes fantaisies vestimentaires, je vends certaines de mes créations sur internet pour renflouer les caisses. Je travaille dur pour avoir l’honneur d’avoir un jour ma propre ligne de vêtement vendu dans les magasins de vêtements, pour qu’un jour, on s’arrache mes créations. Je ne suis pas très grande, toute fine mais cela ne m’empêche pas d’être impressionnante. Quand je veux quelque chose, on me remarque. C’est peut-être mon énergie ou mon air renfrognée et entêté. Difficile à dire. Et je suis toujours bien habillée. Depuis deux ans environs je ne porte plus que des vêtements que je fais moi-même. Ma griffe, ma signature. J'avoue, j'adore quand les filles de mon lycée envient ce que je porte.

Mais je ne suis pas que cette fille superficielle qui passe sa vie à créer des vêtements ou à parler de mode. Non, j’aime l’histoire et je suis dingue de culture et de civilisations. J’aime découvrir de nouvelles coutumes, de nouvelles histoires. Même si je n’y passe pas forcément autant de temps que je ne le voudrais, je lis le plus possible, je m’intéresse un peu – de loin, j’avoue – à l’actualité, au cas où les amis de mes parents tenteraient une discussion avec moi. Comme la plupart des ados, j’adore la musique, les séries et les films. Pas seulement asiatiques, j’aime bien aller fouiner du côté de l’Europe ce qui se fait. Et bien sûr, je ne rate jamais un blockbuster américain, même si parfois ils dénotent d’un mauvais goût artistique profond. Il n’en reste pas moins que mon univers préféré est bel et bien japonais. Pas besoin d’aller bien loin, je suis souvent perdue dans les œuvres d’Hayao Miyasaki. Pleine de volonté et d’ambition, je ne rechigne devant aucun effort pour réussir à devenir une styliste dont on parlera !

Histoire :


Begin your life in pink.
Je n’ai pas de souvenirs de ma petite enfance. Rien de bien étonnant, c’est normal il paraît. Ceux qui disent qu’ils se souviennent d’avoir été dans le ventre de leur mère sont sacrément barrés… Alors ce que je sais, je le sais parce qu’on me la dit. Je suis née dans une famille plutôt cool après un frère qui avait déjà 6 ans. J’ai été plutôt normale comme enfant : j’ai passé toutes les étapes du développement des bébés avec brio. J’étais une enfant curieuse et éveillée. Peut-être un peu trop agitée : à partir du moment où j’ai pu me déplacer, j’ai été une vraie plaie : toujours à me promener, toujours à attraper tout ce que je pouvais attraper ou à me perdre à la moindre occasion. 5 ans après ma naissance est née une autre petite fille. La dernière-née de notre famille. Nos parents ont pris grand soin de nous, et nous étions vraiment très proches. Malgré nos âges différents, nous passions pas mal de temps ensemble, toujours protégés par notre mère qui était une femme au foyer. Dès mon plus jeune âge, mes parents m’ont poussée à faire du sport. De la baby gym aux bébés nageurs, cela leur permettaient de me fatiguer et de me poser un peu.

Grow up in green.
L’école n’a pas toujours été très facile pour moi. J’avais tout un tas de copine. J’étais assez gentille pour me faire des amies et j’avais assez de caractère pour ne pas faire partie des élèves martyrisés par les autres. Assez gentille pour ne pas être du genre à insulter les autres, mais peut-être pas assez courageuse pour tenir tête à ceux qui le faisait. Sur un plan relationnel, j’ai passé de bons moments à l’école. Mais l’apprentissage était plus difficile. J’avais du mal à me concentrer, du mal à passer une journée complète assise sur une chaise. Tout pouvait me distraire et j’avais toujours cette irrépressible envie d’avoir autre chose à faire, d’être ailleurs ou de parler à quelqu’un en plein milieu des cours. Une activité artistique a finalement remplacé le sport : le dessin. Une vraie passion. Plutôt douée avec des crayons, j’ai fini par trouver une solution à mes problèmes de concentration : chaque fois que mon attention filait, je dessinais un peu dans la marge avant de recommencer à prendre des notes. Ce qui était un soulagement pour les profs : je ne m’agitais plus, je ne parlais plus à longueur de cours. Alors ils m’ont laissée tranquille. Cela m’a demandé un peu plus de travail, mais en grandissant les choses se sont stabilisées pour moi. D’autant plus qu’à mesure que je vieillissais, je comprenais pourquoi la scolarité avait une si grande importance pour mes parents.

Learn life in blue.
J’ai continué à grandir. Mes parents eux ont compris que le dessin était important pour moi. Bien conscients des efforts que je fournissais pour avoir les meilleures notes possibles, ils me laissaient un peu de liberté sur les activités que je souhaitais faire et sur ce que je faisais de mon temps libre. Ma passion pour le dessin s’est alliée à ma passion pour la mode. Et finalement, non contente de dessiner des vêtements, j’ai appris à les faire. Derrière une machine à coudre et tout un tas de tissus, de patrons et de buste pour essayer mes créations. A l’exception de quelques heures de tutorat pour aider les élèves affrontant les mêmes difficultés que moi, mes parents ne m’imposaient donc rien. Avec un ordinateur, une caméra et un micro, j’ai commencé à faire des vidéos youtube avec mon meilleur ami. Un duo d’humour pour mettre des mots sur tous les problèmes que des jeunes de notre âge pouvaient affronter. En parallèle, j’ai parfois posté des vidéos de mode, ou de création de vêtement. Histoire de me faire connaître. Avec la très grande envie de devenir styliste. L’envie de dévorer le monde était bien là, présente et toute la motivation qui m’animait me poussait vers l’avant.

End your life in red.
Jusqu’à ce que les informations nous apprennent une trop mauvaise nouvelle. La fin du monde. Une comète ou un truc du genre. N’importe quoi. Je ne comprends pas très bien. Je ne suis pas sûre de comprendre et dans le fond est-ce vraiment important ? Le monde va disparaître. Nous allons tous mourir. Je ne sais pas tellement comment mes parents prennent la nouvelle, il y a comme une sorte de tabou. J’ai l’impression qu’ils font comme s’il n’allait rien se passer. Mais moi, je ne veux pas perdre mon temps. Je ne veux pas gâcher les semaines qu’il me reste à vivre. Alors je compte bien faire ce que je veux faire, atteindre mes objectifs. Et j’espère que mes parents seront en mesure de le comprendre.

Pour remplir les listes :


Code:
SUCHARAT MANAYING <span class="pris">▬</span> Akemi Nomura
Revenir en haut Aller en bas
Eden Maslowski
Messages : 108
Inscrit le : 06/10/2018
Célébrité : Katherine Barrell
Ma présentation : Par ici
Ma fiche de liens : par là

J'habite à : Seattle.
« Officer Maslowski »
Akemi ▬ La mode au bout des ongles Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Akemi ▬ La mode au bout des ongles
Sam 6 Oct - 22:03 - #

Elle à l'air toute chou cette petite Akemi ! 02 Peut-être que je traverserai l'océan un de ces quatre pour la rencontrer ! Niark:

_________________
Eden Maslowski.Justice before everything else.
Revenir en haut Aller en bas
Sebastian Morales
Messages : 108
Inscrit le : 06/10/2018
Crédits : Tag, Pixie Dust, Angie & Chevalisse pour les avatars
Célébrité : Mariano Di Vaio
Ma présentation : par ici
Ma fiche de liens : par là

J'habite à : Seattle
« puceau, encore et toujours... »
Akemi ▬ La mode au bout des ongles Empty
Voir le profil de l'utilisateur http://la-boite-a-avatars.tumblr.com
Re: Akemi ▬ La mode au bout des ongles
Sam 6 Oct - 22:14 - #

Bienvenue parmi nous \o/

Elle est chou Akemi, je viendrais l'embêter pour un petit rp Coeur
Tout est bon pour moi, je te valide donc et te rajoute ta couleur bleue ! Ne fais pas trop de bêtises en voulant faire de nouvelles choses Pervers. Amuse-toi bien parmi nous et n'hésite pas à m'envoyer un MP si jamais tu as besoin ♥️

Bon jeu Canard

Félicitations \o/


Maintenant que ta fiche a été validée, tu vas pouvoir te lancer dans le jeu avec ton beau personnage Coeur. N'oublie pas de remplir ton profil afin qu'on ait toutes tes infos en un coup d'oeil ! Grâce à la zone "demande de rp" tu pourras très vite te trouver des camarades pour jouer ! Mais tu peux aussi ouvrir un rp libre et voir qui te répondra Niark: Pour les fiches de suivi/liens de ton personnage, c'est dans cette zone que ça se passe alors n'hésite pas à aller lire tout ça =]

La section "flood & jeux" et la chatbox t'attendent si jamais tu veux discuter avec d'autres membres. Surtout n'hésite pas à lancer des conversations et des jeux par toi-même, tu as le droit Coeur. Et si tu veux faire en sorte que le forum se fasse un peu mieux connaître, n'hésite pas à aller mettre un petit commentaire dans les sujets postés sur Bazzart et PRD !

N'hésite pas à contacter le staff - ou à poster en "zone invité" - si jamais tu as un souci ou une question. Amuse-toi bien avec ton petit personnage Nini

_________________

Sebastian Morales

américain d'origine chilienne - instituteur à l'école primaire - célibataire - vit en colocation - grand sportif - toujours puceau à vingt-huit ans - a une peur panique des poitrines féminines et des souris ♦️ voir sa présentation
Revenir en haut Aller en bas
Akemi Nomura
Messages : 48
Inscrit le : 06/10/2018
Crédits : Liliana
Célébrité : Sucharat Manaying
Multi-comptes : /

Ma présentation : par ici
J'habite à : Osaka
« Bref, j'étais adorable »
Akemi ▬ La mode au bout des ongles Empty
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Akemi ▬ La mode au bout des ongles
Sam 6 Oct - 22:16 - #

Eden : Merciiii ! Elle viendra peut-être à Seattle pour des vacances !

Merci pour la validation Sebastian ! Coeur Viens m'embêter, vas-y je suis prête ! Mouton: Je te ferais une robe !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
Akemi ▬ La mode au bout des ongles Empty
Re: Akemi ▬ La mode au bout des ongles
- #

Revenir en haut Aller en bas
 
Akemi ▬ La mode au bout des ongles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
This is the end :: Hors jeu : pour bien démarrer :: Les papiers d'identité :: Les papiers valides-
Sauter vers: